L’histoire de Château de Nouvelles

De l’antiquité à la période médiévale, des siècles antérieurs à l’époque contemporaine, le site de Château de Nouvelles déroule une passionnante histoire, intimement liée à la richesse de son terroir viticole.

Un terroir viticole séculaire en Fitou

Durant l’antiquité

Situé près de Tuchan, le site de Château de Nouvelles s’est imposé comme terre viticole dès l’époque romaine. Des amphores à vin, retrouvées à l’occasion du défrichage de certaines parcelles, en portent encore témoignage.

Au Moyen-Âge

Vers le milieu du XVe siècle, la Seigneurie de Nouvelles passa dans la Maison de Mage, de Salsa. La famille de Mage, l’une des plus anciennes du Languedoc, descendait d’un écuyer de Bertrand du Guesclin. Cette lignée médiévale conservera la terre de Nouvelles durant 400 ans.

Début du XIXe siècle

En 1834 l’église, la tour et les ruines de l’ancien château restaient dans l’indivis. Les familles Fort et Chavanette achètent les 3/4 des terres entre 1834 et 1857 aux familles De Mage et De Calages, parentes par alliance. Jean Chavanette achètera le dernier quart en 1885.

Fin du XIXe siècle

Fille adoptive d’Elise Chavanette, soeur de Jean Chavanette, Augusta Daurat hérita des 3/4 du domaine. Augusta épousa Auguste Fort ; aucun enfant ne naitra de cette union. En 1880 les vignes furent détruites par le phylloxéra, ce n’est qu’a partir de là que furent implantés des cépages nobles : Carignan, Grenaches, Muscat d’Alexandrie et petit grain.

De 1900 à 1950

Le 18 mai 1915 Gabrielle, épouse de Jean Daurat qui est sur le front, vient s’installer au domaine. A son retour de la guerre, Jean rejoint Gabrielle et travaille avec sa soeur Augusta. Il aura les fonctions de régisseur, et s’occupera des vignes et de la cave. Le 13 juin 1926 le foyer de Gabrielle et Jean s’enrichit de la naissance de Robert. En 1949, après des études à Toulouse, Robert épouse Francine et vient travailler sur le domaine, son père étant décédé des suites d’un accident de travail.

Époque contemporaine

En 1956 Robert Daurat devient le fils adoptif d’Augusta et Auguste. L’unité du domaine est faite et pourra affirmer une véritable identité. En 1972 Jean Daurat-Fort rejoint le domaine familial, sa soeur Elisabeth y travaillera aussi de 1980 à 2001. En 1999, Jean Rémy, fils de Jean et Nelly, vient apporter sa pierre à l’édifice. Trois générations travaillent ensemble. Aujourd’hui Jean Rémy Daurat assure la pérennité de l’exploitation familiale depuis la disparition de Robert Daurat-Fort en 2004 et de Jean Daurat-Fort en 2020.

De génération en génération

Jean-Rémy Daurat

Jean-Rémy Daurat

Vigneron, 5e génération

Jean-Rémy Daurat a pris la succession de son père en 2021. Il assure aujourd’hui la destinée de Château de Nouvelles, portant avec ferveur cet esprit de modernité insufflé par son père. Outre la production de vins de Fitou, de vins Pays d’Oc et de vins doux naturels de Rivesaltes, le domaine désormais labellisé Bio étend son activité vers l’accueil œnotouristique et la mise en valeur de son remarquable patrimoine.

Jean Daurat-Fort

Vigneron, 4e génération

Jean Daurat-Fort aura assuré la présidence du Syndicat des Vins de Fitou de 2011 à 2020. À Château de Nouvelles, il a ouvert la route de la vente en bouteille et œuvré à la reconnaissance qualitative des vins doux naturels et des vins secs de Fitou. Figure déterminante de la notoriété de l’appellation, il fut un vigneron emblématique, engagé dans la reconnaissance collective du terroir.

Robert Daurat Fort - Château de Nouvelles - 1977

Robert Daurat Fort

Vigneron, 3e génération

Robert Daurat Fort a largement contribué à la dynamique commerciale et à la notoriété de Château de Nouvelles.

Robert Daurat Fort - Château de Nouvelles - 1977

Gabrielle Fort

Vigneronne, 2e génération

C’est en mémoire de Gabrielle Fort, figure féminine marquante de la génération des Fort, qu’une cuvée du domaine porte le prénom de Gabrielle.

Les vins aujourd’hui : Fitou, Pays d’Oc et Rivesaltes

Inspiré par sa riche ascendance, Jean-Rémy Daurat perpétue les savoir-faire du domaine. Vigneron dans l’âme, ses vins sont travaillés tout à la fois dans un esprit de continuité, fidèle aux appellations locales Fitou, Rivesaltes, Muscat de Rivesaltes, mais également avec cette inspiration contemporaine, à laquelle l’IGP Pays d’Oc permet d’offrir pleine expression.

Vins de Fitou - Château de Nouvelles

Vins de Fitou

Nos vins de Fitou sont les ambassadeurs de nos terroirs classés en appellation.

Vins Pays d'Oc - Château de Nouvelles

Vins Pays d’Oc

Nos vins Pays d’Oc sont la pleine expression de nos cépages rouges et blancs.

Vins doux de Rivesaltes - Château de Nouvelles

Rivesaltes

Nos Vins doux naturels font honneur aux traditions locales des Rivesaltes et Muscats.

Translate »